Galerie

FAB’US – Lleida 2018

Lors du stage d’une semaine, nous avons organisé plusieurs temps d’échanges, afin de :

  • Créer un espace d’échanges au sein du réseau des centres sociaux,
  • Partager nos regards et expériences au quotidien.
  • Communiquer et donner des informations (logistique)
  • Poser nos attentes et évaluer le stage
  • Co réaliser une restitution du stage

En début de stage et en fonction des attentes, nous avons posé plusieurs thématiques afin d’observer et appréhender le stage avec un angle commun.

Il a été décidé lors du stage de repartir la prise de notes des visites afin que chacun puisse rédiger un article. Un document comprenant les articles compilés permettra de lire et comprendre plus précisément les thématiques observées et évaluées brièvement ci-dessous.

  • Ville de LLEIDA

Belle ville et ballades dans les quartiers – pluie toute la semaine.

Frustration de ne pas avoir plus de temps pour la visite.

Lleida est une ville riche en patrimoine historique et traditions. Les habitants de la ville, fières de son charme, nous ont montré enchantés beaucoup d’endroits représentatifs:  l’Ancienne Cathédrale Seu Vella, le Castell del Rei La Suda, la Mairie (la Paeria)… et plusieurs endroits trouvés au cours de la route.

Malgré la pluie et la fatigue, les participants ont pu profiter de la beauté que Lleida porte, et de l’accueil de ses habitants.

  • Les visites et le programme

Thématique abordée de manière transversale sur la semaine.

Jour 1, lundi 9 avril.

– Matin:

Visite à la FAVLL. Présentation du programme et des membres du groupe avec un échange de cadeaux: chacun a apporté des présents régionaux français et qui symbolisent nos structures.

Puis, visite et réunion à la Regidoria de Participacio Ciutadana de l’Adjuntament de Lleida, au Départament Municipal de la Participation Citoyenne, Droits Civil et Coopération Internationale. Joan Gomez, Conseiller Municipal, nous a expliqué le système de gouvernement en Espagne, Catalogne et principalement à Lleida.

Ensuite, nous sommes allés à La Casa de la Dona (Centre Municipal de la Feme) où la conseillère municipale Sara nous a expliqué toutes les démarches de prise en charge et de sécurité auprès des femmes.

– Après-midi:

Dans la visite au Centre Ouvert Municipal de Formation GINJOL, nous avons appris comment les enfants de 4 à 16 ans avec difficultés, sont aidés par éducateurs sociaux, en collaboration avec des travailleurs sociaux, l’école et les familles.

Pour finir, nous avons été reçu au Centre Civique Municipal Balàfia ou nous avons pu découvrir la multitude de services sociaux proposés a toute la population de Lleida (migrants, nouveaux arrivants, séniors…).

Jour 2, mardi 10 avril.

– Matin:

Visite au Consortium pour la Normalisation de la langue catalane. Nous avons pu entendre les différentes étapes d’apprentissage de la langue catalane, surtout en tant que démarches pour le période d’adaptation des nouveaux arrivants.
Nous avons reçu des cadeaux de bienvenu avec un livre de vocabulaire catalan.

Après, on a été accueillis au Département municipal de Cultura “La Maison des Géants” . Nous avons échangé avec la conseillère de la Culture sur les différents moments festifs typiques de Lleida, et les éléments d’accompagnement des fêtes: ses traditionnels géants.

Pour finir la matinée, accompagnés de bénévoles, nous avons visité l’ancien Hôpital de Lleida et sa grande Bibliothèque.

– Après-midi:

La première visite c’était au Centre Latino-Américain, ou on a appris que c’est une organisation à but non lucratif dont l’objectif principal est d’aider, sous différents aspects, les immigrants d’origine latino-américaine résidant à Lleida.

Ensuite, nous sommes allés à l’Ateneu (Foyer) Populaire de Lleida. Bénévoles caractérisés pour son très bon accueil, et beaucoup de convivialité avec qui nous avons échangé sur le fonctionnement des centres.

Puis, nous avons pu goûter des produits typiques de Lleida.

Pour finir la journée, nous avons appris à danser La Sardana (la danse typique de Catalogne), avec des bénévoles qui participent aux cours de danse dans l’Association.

Jour 3, mercredi 11 avril.

– Matin:

Pour commencer, la FAVLL nous a invité à un très bon petit déjeuner convivial typique de Lleida, avec des bénévoles de l’Asociation.

Ensuite, nous sommes allés visiter l’Ancienne Cathédrale Seu-Vella et le Château du Roi-La Suda.

Avant le déjeuner, Nabil (et Elena) comme représentant du groupe français s’est entretenu à la radio locale, pour une diffusion lundi 16 avril à 12h (www.ua1.cat).

– Après-midi:

Un temps de bilan à mi parcours du séjour était organisé à la fédération (FAVLL) qui a permis aux participants et aux organisateurs locaux d’exprimer leurs ressenti.

Puis, nous avons participé à une réunion et débat au Centre municipal “l’Ereta” où différents collectifs de migrants étaient représentés (Sénégal, Latino-américain et Maroc).

Pour finir, Nabil y Elena (représentants français) ont été à l’Horta à une réunion du comité qui abordait les problèmes actuels de la population rurale (sécurité, services de correspondance qui ne fonctionne plus). Ça leur permet de réfléchir collectivement aux solutions à apporter.

Jour 4, jeudi 12 avril.

– Matin:

En primera parte, nous avons visité les locaux de Sant Jordi salésiens; la plateforme pour l’éducation sociale à destination des jeunes migrants.
Les équipes d’éducateurs, d’enseignants professionnel ont déjà accompagnés plus de 1300 bénéficiaires.

Aprés, nous avons pu découvrir les locaux et le fonctionnement du Centre social d’Insertion de Troballes. Cette entreprise privilégie la contractualisation de travailleurs sociaux.

– Après-midi:

Puis visite au Centre civique municipal AV Pardinyes. Une superbe structure située dans un quartier privilégié qui rassemble une grande quantité de collectifs de sport, d’activités culturelles et récréatives.
Cet ensemble d’actions symbolise la poussée en dynamisme de la population.

En deuxième partie d’après-midi, nous sommes allés à l’IMO (Institut Municipal d’Occupation). Leur mission est d’améliorer l’employabilité des personnes par le biais de différents programmes d’emploi. A partir des profils des personnes, l’institut propose des offres d’emploi personnalisés.

Jour 5, vendredi 13 avril.

– Mañana:

Nous avons été reçu par Mr le Maire Ángel Ros, a La Paeria. Nous avons présenté le projet Erasmus et ses intérêts, la richesse des échanges à l’international… muy bien.

La mairie cache bien des merveilles… grâce a la visite guidée de l’archéologue Joan Reñé, nous avons découvert un beau et riche patrimoine .

– Après-midi:

Repas au restaurant Fecoll dont la spécialité gastronomique est l’escargot sous toutes ces formes.

Después rencontre avec le président et les membres de l’association de l’escargot. Ils ont promus la fête à l’escargot, qui a lieu la dernière semaine du mois de mai. Cet événementiel est fédérateur et culturel. Il rassemble chaque année plus de 200.000 personnes.

Bilan du fin du stage.

  • Evaluation de la FAVVLL et de ces organisateurs

La FAVLL est l’organisation des voisins de Lleida. Elle est composée d’un grand réseau des bénévoles caractérisés pour son organisation, son engagement, sa force de proposition et change, et l’influence de ces pouvoirs à la Mairie.

  • Lien avec la fédération FAVLL et la Mairie de LLEIDA

Les composants de la FAVLL s’organisent et proposent des projets. Pour savoir de combien de budget ils comptent:

Le budget public provenant de la Mairie de Lleida pour la réalisation des projets est d’un million d’euros, dont 200.000 euros partent aux autres objectifs, et le reste est destiné pour un projet proposé pour les voisins de Lleida. Ils proposent un total de 16 projets, dont, a travers des filtres et votes, c’est un projet qui est choisi.

Le projet a une durée de 4 ans (la durée du mandat du maire). 

  • Lien avec les habitants- voisins

Les habitants de Lleida sont un groupe caractéristique pour son hospitalité et gentillesse. Sa fierté pour son patrimoine leur emmène à nous transmettre son enthousiasme à chaque moment qu’on se rejoins, autour d’une table, et même sur la route d’une visite.

Sa revendication pour la protection de sa langue, le catalan, leur fait de fois se communiquer en la substituant par l’espagnol, en handicapant, donc la transmission d’informations.

  • Echange et pratique du réseau

Consolidation réelle du groupe (réseau des centres sociaux) et inspiration des pratiques de Lleida.

  • Composition du groupe

Approche inclusive intéressante.

  • Vie du groupe

Bonne équilibre du programme. Responsabilité et bienveillance collective sur le long du stage. La cohésion du groupe depuis le debout a donné une très bonne ambiance tout au long du stage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.